Ce financement renouvelé soutiendra la recherche sur les variants de la COVID-19

OTTAWA, 16 décembre 2021 – Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont renouvelé le financement de 9 millions de dollars accordé au Réseau de réponse rapide aux variants du coronavirus (CoVaRR-Net en anglais), dirigé par le professeur de l’Université d’Ottawa Marc-André Langlois, pour lui permettre de continuer sa recherche accélérée sur les variants de la COVID-19 qui sont préoccupants ou à surveiller.

Depuis la création du Réseau plus tôt cette année, il est devenu primordial d’étudier et de comprendre les variants préoccupants – comme Delta et, plus récemment, Omicron – pour endiguer la COVID-19.

« Les scientifiques du monde entier ont vu à quel point il est important de partager rapidement les découvertes et de collaborer avec des chercheuses et chercheurs de diverses disciplines pour étudier les variants du SARS-CoV-2 sous différents angles. Ce financement renouvelé des IRSC permettra à notre réseau de poursuivre ces travaux cruciaux, surtout à un moment où le variant Omicron soulève beaucoup d’inquiétudes », explique Marc-André Langlois, professeur à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa et directeur général du réseau CoVaRR-Net.

Les scientifiques du Réseau, dans plus de 90 équipes partout au Canada, prennent part à un large éventail d’études et d’expériences importantes sur les variants. Ils ont tenu les décisionnaires au courant de leurs derniers résultats et présenté des recommandations aux autorités sanitaires en vue de protéger la population canadienne. Bon nombre d’entre eux se sont aussi rendus disponibles pour des entrevues avec les médias afin d’aider le public à mieux comprendre la science derrière les variants et leur incidence sur notre vie.

À propos de CoVaRR-Net
Le réseau CoVaRR-Net (Coronavirus Variants Rapid Response Network) le Réseau de réponse rapide aux variants du coronavirus) a été créé grâce à une subvention de neuf millions de dollars octroyée par les Instituts de recherche en santé du Canada à la fin de mars 2021 dans le cadre de la Stratégie de lutte contre les variants préoccupants du gouvernement du Canada. Il s’agit d’un réseau formé de chercheurs interdisciplinaires provenant d’institutions à travers le pays, créé pour faire face à la menace que représentent de nouveaux variants du SRAS-CoV-2. Son mandat consiste à coordonner, à faciliter et à accélérer la recherche à réponse rapide dans l’ensemble du Canada concernant les variants, comme leur transmissibilité accrue, leur probabilité de causer des cas graves de la COVID-19 et leur résistance aux vaccins. Les chercheurs travaillent en collaboration avec les décideurs et les laboratoires de santé publique fédéraux et provinciaux, ainsi qu’avec d’autres organismes nationaux et internationaux, dans le but de réduire la transmission du virus et d’assurer la sécurité des Canadiens. Le réseau jette les bases pour évoluer vers un réseau de préparation à la pandémie qui favorisera l’établissement de liens étroits, de collaborations et de relations avec les laboratoires de santé publique et l’industrie, car la contribution de chacun est essentielle lors d’une pandémie. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site : https://covarrnet.ca/fr/

Personnes-ressources pour les médias :
Paul Logothetis
Agent de relations médias
Cell. : 613-863-7221
plogothe@uOttawa.ca

Relations avec les médias et communications
media@covarrnet.ca